La série TV à ne pas rater en 2014. [House of Cards]

08 janvier 2014


De la politique ? Seul ce mot pourrait réussir à vous rebuter et vous faire passer à côté de House of Cards. Avec une saison 1 déjà terminé aux États Unis et en pleine diffusion chez nous en France, cette nouvelle série avec Kevin Spacey nous promet de belles choses.

Kevin Spacey est Francis Underwood, un homme politique, quelqu'un que l'on appelle dans le monde anglo-saxon un "whip", une sorte d'homme à tout faire qui s'assure que chacun suive les consignes données par le chef du parti politique (Démocrate ici). Et ici Francis Underwood ne fait pas son job à moitié, puisque dans le genre machiavélique et sournois, et complètement écœurer par une promotion venant de lui passer sous le nez, le politicien est bien décidé à le faire payer à tout le monde sans exception.

La saison 1 démarre lentement mais surement. Sans trop chercher, on collera une étique politico pédagogique à House of Cards et on aura tendance si le sujet ne nous intéresse pas plus que cela à zapper immédiatement. Mais quelle erreur ! La politique n'est que le cadre de la série, et on ne vous bassinera pas avec des scènes interminables sur des débats politiques sans queue ni tête. Et comme l'affiche de promotion si dessus le montre, c'est autour des personnages que le scénario tournera. La série prend son temps en posant les bases, présentant les personnages, leurs histoires et leurs environnements mais quel plaisir lorsque le canevas commence à prendre forme en nous offrant les véritables conflits qui feront vivre la suite de l'histoire. Alors même si par moments, on ne comprendra pas forcement ou tout cela nous mène, je ne peux que vous conseiller de vous accrocher à votre siège afin de pouvoir profiter du spectacle qui vous attend. 

On se délecte d'un Kevin Spacey impeccable dans son rôle. Un niveau de charisme si élevé que chaque coup d’œil est un coup d’électricité. Oui, car dans cette série, notre chère Underwood s'adresse directement à nous téléspectateurs afin de nous confier chaque plan et machination qu'il compte bien mettre en œuvre pour mettre en place sa vengeance.

On apprécie donc la sournoiserie et la perversité du personnage joué par Spacey avec brio, mais aussi l'excellence de Robin Wright dans le rôle de Claire Underwood, la mystérieuse et inflexible épouse, la fraicheur de Kate Mara dans son rôle de petite journaliste aux dents longues prise dans les rouages de la politique, et tous les autres personnages, tous délicieusement impeccables dans chacun de leur rôle et non simplement utilisé comme faire-valoir.



House of Cards est pour moi la série à ne pas rater en 2014. Entre trahisons, manipulations, perversions, et autres vices plutôt sympathiques, tout y est traité sans langue de bois. Pour finir et afin de vous en rajouter une petite couche pour peut être vous donner envie de regarder, je dirais que la réalisation est très soignée, sans reproches évidentes tant l'intrigue est intelligente et intrigante. House of Cards est tout simplement une petite merveille à mon sens, et l'attente de la saison 2 en devient interminable...

Rendez-vous sur Hellocoton !

6 commentaires:

  1. Trop top cette série, j'attends la saison 2 avec impatience !!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tellement ! Vivement le 14 fevrier !!!

      Supprimer
  2. Tu m'as donné envie de regarder cette série :) Bisous

    RépondreSupprimer
  3. c'est trop bien cette série faut que je m'y remette
    et pis juste pour Mr. Spacey
    bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il n'y a que 13 épisodes pour l'instant, ça vaut le coup de tout regarder en moins d'une semaine ;)

      Supprimer

Proudly designed by Mlekoshi playground